Accueil > Sommaires > CanMin Vol. 43, pp. 747-58 (2005)




Vol. 43, pp. 747-58 (2005)



La bobtraillite,
(Na,Ca)13Sr11(Zr,Y,Nb)14Si42B6O132(OH)12 · 12H2O,
une nouvelle espèce minérale de
mont Saint-Hilaire, Québec:
Sa description, sa détermination structurale et sa relation avec la benitoite et la wadeite


Andrew M. McDonald
Département des sciences de la terre, université Laurentienne,
Sudbury, Ontario, P3E 2C6, Canada


George Y. Chao
Centre de géoscience Ottawa-Carleton,
Département des sciences de la terre, université Carleton,
Ottawa, Ontario, K1S 5B6, Canada



SOMMAIRE

     La bobtraillite, nouvelle espèce minérale, est un zirconosilicate complexe découvert dans une brèche ignée et des venues de pegmatite de syénite néphélinique à la carrière Poudrette, au mont Saint-Hilaire, Québec. Elle est associée à un membre du groupe de la burbankite, donnayite-(Y), clinoamphibole, albite, aégirine, pyrrhotite, pyrite, annite, analcime, microcline, un mica blanc (muscovite?), titanite jaune, clinopyroxène et calcite. En général, les cristaux sont gris à brun, et en blocs trapus ou prismatiques, allongés selon [001], avec une longueur maximale de 2 mm. Les cristaux sont généralement isolés ou en intercroissances de deux ou trois individus, et rarement en petites rosettes (< 0,1 mm). Les cristaux sont transparents, avec un éclat vitreux et une rayure blanche, et sans luminescence. La dureté de Mohs est 5½; aucun clivage n'est évident. C'est un minéral cassant, avec une fracture inégale à conchoïdale. La densité calculée est 3,16 g/cm3. La bobtraillite est non pléochroïque, uniaxe positive, avec w 1.627(1) et e 1.645(1).

     Sept analyses effectuées sur un cristal ont donné:

Na2O - 5.62
BaO - 0.40
ZrO2 - 25.32

CaO - 1.1
Ba2O3 (calc.) - 3.38
HfO2 - 0.48

SrO - 17.76
SiO2 - 40.51
Nb2O5 - 1.32

H2O (calc.) - 5.25
Total 102.30% (poids)

     ce qui correspond à: (Na11.20Ca1.22)S12.42(Sr10.59Ba0.16)S10.75


(Zr12.69Y0.63Nb0.61Hf0.14)S14.07 Si41.64B6O132 · 12H2O sur une base de


156 anions ou, idéalement, (Na,Ca)13Sr11(Zr,Y,Nb)14 Si42B6O132(OH)12 ·


12H2O.

     Le minéral est trigonal, groupe spatial P3c1, a 19.720(1), c 9.9788(5)Å, V 3360.7(1) Å3 et Z=1.

     Les six raies les plus intenses du spectre de diffraction X, méthode des poudres [d en Å(I)(hkl)], sont:

2.752(100)(332)
3.13(70)(331)
3.96(51)(212)

3.76(49)(302)
6.46(38)(210)
5.43(33)(211)

     La structure a été affinée jusqu'à un résidu R de 3,49% (wR2 = 10.88%) en utilisant 1575 réflexions [Fo > 4s(Fo)]. Les octaèdres isolés ZrO6 sont liés à des anneaux (Si3O9) pour former des assemblages à motif de virement comme on en trouve dans la wadeite. Des anneaux supplémentaires (Si3O9) et [Si2BO7(OH)2] complètent un agencement à virement géant en deux dimensions le long de [001]. Les liaisons entre les anneaux à trois membres et les octaèdres ZrO6 le long de [001] complètent la structure en trois dimensions. Le Na, H2O et Sr logent dans les canaux le long de [001]. La bobtraillite partage des propriétés chimiques et structurales avec la benitoite, la wadeite et la catapléite, et serait un hybride structural de ces minéraux. La présence de B, Sr, H2O essentiels et une symétrie trigonale assurent son statut unique.

     Nous discutons la classification des minéraux ayant une trame contenant des octaèdres MO6 isolés et des anneaux à trois tétraèdres. Le minéral est paragénétiquement tardif, et cristallise à partir d'une phase fluide hydrothermale enrichie en B, Sr, Na et Zr. Cette phase fluide ressemble à celle qui est responsable des assemblages de minéraux exotiques retrouvés dans les xénolithes de marbre altérés au mont Saint-Hilaire. Le nom honore Robert ("Bob") J. Traill, minéralogiste autrefois à la Commission géologique de Canada à Ottawa.

Mots clés: bobtraillite, nouvelle espèce minérale, zirconosilicate, structure cristalline, cyclosilicate, wadeite, bénitoite, brèche ignée, mont Saint-Hilaire, Québec.


© 2005  The Canadian Mineralogist