Accueil > Sommaires > CanMin Vol. 35, pp. 1541-1549 (1997)




Vol. 35, pp. 1541-1549 (1997)



La quintinite-2H, quintinite-3T, charmarite-2H, charmarite-3T et caresite-3T, un nouveau groupe de minéraux carbonatés et leur relation avec le groupe de la hydrotalcite-manasséite


George Y. Chao
Centre des Géosciences Ottawa-Carleton,
Département des Sciences de la Terre, université Carleton, Ottawa, Ontario K1S 5B6



Robert A. Gault
Division des Recherches, Musée Canadien de la Nature,
Ottawa, Ontario K1P 6P4


SOMMAIRE

     Les nouvelles espèces charmarite-2H, charmarite-3T quintinite-2H, quintinite-3T et caresite-3T constituent un groupe de minéraux carbonatés ayant la formule chimique M2+4Al3+2(OH)12CO3 · 3H2O (minéraux 4:2). Ils sont structuralement et chimiquement apparentés au groupe de la hydrotalcite - manasséite (minéraux 6:2).  La présence de réflexions d'une surstructure dans les clichés de précession X indiquent une mise en ordre dans les minéraux 4:2, tandis que les cations sont désordonnés dans le cas de minéraux 6:2. Les symboles 2H et 3T indiquent les structures hexagonale, à deux couches, et trigonale, à trois couches, respectivement. Les cinq espèces sont tardives et d'origine hydrothermale dans des roches alcalines, et sont associées à plusieurs espèces rares. La quintinite-2H a été découverte à la mine de Jacupiranga, province de São Paulo, Brésil; la charmarite-2H, la charmarite-3T, et la quintinite-3H ont été découvertes au mont Saint-Hilaire, Québec; la caresite-3T est présente aussi bien au mont Saint-Hilaire qu'à la carrière Corporation, à Montréal, Québec.

     Ces minéraux se présentent en plaquettes minces ou épaisses, et en certains cas en amas pyramidaux ou en rosette. En général, ce sont des minéraux jaunes à bruns, et plus rarement, incolores à bleu pâle. Ils sont transparents, avec une rayure blanche et un éclat vitreux; ils ne sont pas fluorescents, et ont une dureté de Mohs d'environ 2. Tous sont cassants, avec un clivage {001} parfait et une cassure inégale. Les densité mesurées sont:  charmarite-2H 2.47(1), charmarite-3T 2.48(1), quintinite-2H et quintinite-3T 2.14(1), caresite-3T 2.59(1) g/cm3.

     La charmarite-2H est uniaxe négative, w 1.587(1) et e 1.547(1). La charmarite-3T est uniaxe négative, w 1.587(1) et e non déterminé. La quintinite-2H est uniaxe négative, w 1.533(1) et e 1.533(1). La quintinite-3T est uniaxe positive ou negative, w 1.533(1) et e 1.533(1). La caresite-3T est uniaxe négative, w 1.599(1) et e 1.570(1).  Tous sont pléochroïques, en général, seule la quintinite-3T dont la composition est presque celle du pôle est non pléochroïque.

Charmarite-2H est hexagonale, groupe spatial P6322,
a 10.985(5), c 15.10(2) Å, V 2366(4) Å3, Z = 4;

Charmarite-3T est trigonale, P3112 or P3212
a 10.985(3), c 22.63(3) Å, V 2366(4) Å3, Z = 6;

Quintinite-2H est hexagonale, P6322
a 10.571(1), c 15.139(7) Å, V 1465(1) Å3, Z = 4;

Quintinite-3T est trigonale P3112 or P3212
a 10.558(2), c 22.71(3) Å, V 2192(3) Å3, Z = 6;

Caresite-3T est trigonale P3112 or P3212
a 10.805, c 22.48(3) Å, V 2273(4) Å3, Z = 6

     Les formules idéale suivantes découlent des résultats d'analyses à la microsonde électronique, de données thermogravimétriques et, dans certains cas, d'analyse des gaz évolués:


Charmarite-2H et charmarite-3T:

Mn4Al2(OH)12CO3 · 3H2O;

Quintinite-2H et quintinite-3T:

Mg4Al2(OH)12CO3 · 3H2O;

Caresite-3T: Fe4Al2(OH)12CO3 · 3H2O

     Les spectres de transmission dans l'infra-rouge sont présentés pour les cinq espèces.

Mots-clés:  charmarite-2H, charmarite-3T, quintinite-2H, quintinite-3T, caresite-3T, nouvelle espèce minérale, hydrotalcite, manasséite, mine de Jacupiranga, Brésil, mont Saint-Hilaire, carrière Corporation, Montréal, Québec.


© 1997  The Canadian Mineralogist