Accueil > Sommaires > CanMin Vol. 32, pp. 405-414 (1994)




Vol. 32, pp. 405-414 (1994)



La petersenite-(Ce), un nouveau minéral du mont Saint-Hilaire,
et sa relation structurale avec les autres carbonates à terres rares


Joel D. Grice, Jerry Van Velthuizen et Robert A. Gault
Section des Sciences Minérales, Musée Canadien de la Nature,
Ottawa, Ontario K1P 6P4


ABSTRACT

          La petersenite-(Ce) est un carbonate à terres rares (TR) nouvellement découvert à la carrière Poudrette, au mont St-Hilaire, Québec.  Il s'agit d'un minéral gris, avec une teinte rosâtre, se présentant en prismes striés translucides à transparents, à éclat vitreux et jusqu'à 7 mm en longueur. Sa dureté de Mohs est environ 3; elle est très cassante, et la fracture est conchoïdale. C'est un minéral biaxe, ayant une dispersion moyenne, aucune absorption, et les indices de réfraction suivants: a 1.623(1), b 1.636(10, g 1.649(1), 2Vmeas. = 89.7(5)° et 2Vcalc. = 89.8°. L'orientation optique donne X = b, Y & c = 30° et Z = a.  Une analyse à la microsonde électronique démontre la présence de:

Na2O 17.38
CaO - 1.32
BaO - 0.32
SrO - 1.70

La2O3 - 14.49
Ce2O3 - 23.66
Pr2O3 - 2.00
Nd2O3 - 5.82

 
Sm2O3 - 0.60
CO2 - 32.92
 


          CO2 (des résultats de l'analyse de la structure cristalline), pour un total de 100.21 (en poids), ce qui mène à la formule empirique


(Na3.75Ca0.16)(Ce0.96La0.59Nd0.23Sr0.11Pr0.08Sm0.02Ba0.01)(CO3)5 ou, plus simplement, Na4(REE)2(CO3)5 for Z = 4,


with Dcalc. = 3.67 g/cm3  and Dmes. = 3.69 g/cm3.   Une analyse de la structure cristalline montre qu'il s'agit d'un minéral monoclinique, groupe spatial P21, avec a 20.872(4), b 6.367(1), c 10.601(2) Å et b 120.50(3)°.  Le cliché de diffraction X (méthode des poudres) possède les raies lesplus intenses suivantes [d en Å (I)(hkl)] sont:

9.13 (3)(201, 001)
5.22 (5)(211, 011,
  201, 401)
4.13 (3)(501,301)
3.70 (4)(412, 012)


2.607 (10)(402, 802,
  420)
2.148 (3)(814, 014)
1.921 (3)(432, 032,
  430)

     La structure contient la sous-maille de burbankite et remondite-(Ce), mais la super-maille change le rapport des cations à coordinence [8] à [10]. La structure en feuillets est comparée à celle d'autres carbonates à terres rares.

Mots-clés:  petersenite-(Ce), nouvelle espèce minérale, terres rares, carbonate, structure cristalline, mont St-Hilaire, Québec.


© 1994  The Canadian Mineralogist