Accueil > Sommaires > CanMin Vol. 29, pp. 107-111 (1991)




Vol. 29, pp. 107-111 (1991)



La rouvilleite, un nouveau minéral fluorocarbonate de sodium calcium
du mont Saint-Hilaire, Québec


Andrew M. McDonald et George Y. Chao
Centre Ottawa-Carleton pour les études de Géoscience,
Département des Sciences de la Terre, université Carleton, Ottawa , Ontario K1S 5B6



Robert A. Ramik
Département de la Minéralogie, Musée royal de l'Ontario,
100 Queen's Park, Toronto, Ontario M5S 2C6


SOMMAIRE

     La rouvilleite, de formule idéale Na3Ca2(CO3)3F, est une nouvelle espèce minérale provenant du mont Saint-Hilaire, Québec.  Transparent à translucide, le minéral se trouve en amas cristallins de couleur beige à brun rouille, et plus rarement en cristaux idiomorphes transparents, dans une enclave de syénite à sodalite dans la syénite néphélinique. Les cristaux sont prismatiques, allongés sur [001], et montrent comme terminaisons les faces {001} ou {101}, {023} et {032}.

     Lui sont associés villiaumite, shortite, aégirine, microcline, cancrinite, analcime, vuonnemite, cryolite et kogarkoite. Elle est cassante, et possède une dureté de Mohs d'environ 3; son éclat est vitreux à légèrement cireux, et sa rayure, blanche. Le plan de clivage {001} est bon, et {010} imparfait; la cassure est irrégulière. Il y'a effervescence vigoureuse à l'acide HCl 1:1; elle ne montre aucune fluorescence en lumière ultra-violette.

     Les cristaux sont biaxes négatifs, a 1.472(1), b 1.562(1), g 1.569(1), 2V 25(1)° (mesuré), 2V 30° (calculé), dispersion r > v.  L'orientation est b = Y, c & X = 6° dans l'angle b aigu.  La rouvilléite est monoclinique, Cc ou C2/c, avec a 8.043(4), b 15.812(5), c 7.030(3) Å, b = 101.16(3)°, V 877.1(4) Å3 et Z = 4.  Les six raies les plus intenses du cliché de diffraction X [d en Å (I)(hkl)], obtenu avec une chambre de Gandolfi sont:

7.081 (80)(110)
2.937 (70)(150)
2.895 (100)(202)

2.711 (90)(222)
2.039 (70)(242)
1.869 (75)(352)


     Les analyses à la microsonde électronique donnent, en moyenne:

Na2O - 25.95
CaO - 26.47
MnO - 6.83
FeO - 0.52

MgO - 0.52 0.01
F - 5.65
CO2 -- [37.21] (calc.)
-F - 2.38


     pour un total de 100.26% par poids, ce qui correspond à Na2.97(Ca1.67Mn0.34Fe0.02)S2.03(CO3)3F1.06.   Les spectres d'absorption infra-rouge confirment la présence du CO2.  Densité mesurée 2.67(2), densité calculée 2.69.  Le nom rappelle le comté de Rouville, où se trouve le mont Saint-Hilaire.

Mots-clés:  rouvilléite, nouvelle espèce minérale, fluorocarbonate de sodium, mont Saint-Hilaire, Québec, données de diffractoin X, composition chimique.


© 1991  The Canadian Mineralogist